Fille et petite-fille de passionnés de vergers, potagers, bocaux, confitures et jus de fruits, Anne-Sophie Rapp réalise en 2003 un stage de fin d'études au Parc naturel régional de Lorraine sur le thème de la valorisation des vergers familiaux à travers la transformation fruitière. Le marché étant demandeur et surtout porteur, elle saisi l'opportunité de créer son propre emploi : elle décide de créer un atelier de jus de pommes. L'atelier aura pour vocation de compléter l'offre du renouveau des vergers lorrains, et ainsi de participer à la redynamisation de ce patrimoine et du territoire local.

L'atelier accueille ses premières pommes en 2006. Depuis, par la diversité de ses produits et de ses services, l'entreprise contribue à préserver les qualités paysagères et la biodiversité des vergers. Cela entraine la valorisation du paysage lorrain actuel tout en conservant les anciennes variétés fruitières, et les plus récentes aussi.